Comment et pourquoi utiliser du compost pour le gazon et les plantes ?

pourquoi-compost-pour-les-plantes-gazon

Formidable atout pour votre jardin, le compost enrichit et fertilise durablement votre sol, votre pelouse et vos plantes. Un amendement de sol riche qui stabilise la terre, par un apport important en minéraux et en oligo-éléments. Pour savoir comment utiliser le compost et connaître tous ses bienfaits, découvrez nos conseils de pros.

Les avantages incontestés du compost

Par sa composition, le compost est un incontournable du jardin. Il s’adapte à tous les types de sols. Vos plantations deviennent plus vigoureuses. En amendement de sol ou en paillis, le compost sert à toutes les utilisations, sans modération.

Bénéficier d’un sol anobli

Les nutriments qui composent le compost en font un amendement de choix, pour fortifier et revitaliser votre terre, votre gazon et vos plantations.
Azote, potassium, phosphore et éléments nutritifs se libèrent progressivement pour une action durable dans le sol. Vos plantes peuvent ainsi se nourrir au fur et à mesure de leurs besoins. Vos racines se déploient profondément dans votre terre.

Votre terrain nécessite un meilleur drainage ? Le compost allège justement les sols lourds pour une meilleure fluidité des minéraux. À l’inverse, si vous avez un sol sableux, le compost permet de retenir l’eau pour conserver la fraîcheur et l’humidité nécessaires au bien-être de vos plantes et de votre pelouse.

Avec le compost, c’est toute une vie organique qui s’anime. Micro-faune et vers de terre s’invitent dans votre terre. Vous obtenez un sol vivant et plein de vitalité. Tous les bienfaits sont réunis pour embellir vos plantes et tonifier votre pelouse.

Protéger vos plantes

Pour recouvrir votre sol et protéger les racines de vos plantes, le compost est un excellent paillis.
En hiver, il devient une paroi contre le froid. Les racines de vos plantations sont isolées des températures froides. Vous pouvez ajouter un lit de feuilles mortes sur votre couche de compost, afin de préserver du froid toute la faune présente dans votre compost.

Au début du printemps, la chaleur des premiers rayons de soleil est capturée par la terre du compost, pour réchauffer progressivement votre sol. En périodes estivales, le paillage en compost conserve l’humidité pour le plaisir de vos plantations.

Comment utiliser le compost ?

Autant favorable pour l’amendement que pour la paillage, le compost enrichit et protège le sol de votre jardin selon une méthodologie spécifique. Le compost s’obtient par la décomposition de déchets végétaux, comme les pelures de fruits et de légumes, formant ainsi des micro-organismes favorables à vos plantations.

Incorporer le compost comme amendement de sol

Pour préparer un semis, avant de poser vos rouleaux de gazon ou semer votre pelouse, le compost est un fertilisant naturel gorgé de minéraux et de nutriments. Il s’emploie aussi bien comme engrais que comme amendement.
Avant d’ajouter du compost à votre terre, vous devez la préparer. Retournez la couche supérieure à l’aide d’une fourche à bêcher. Arrachez ensuite toutes les mauvaises herbes incluant leurs racines et un maximum de pierres. Nivelez votre terrain. Vous pouvez désormais l’amender avec du compost.
Votre compost doit être mélangé à la terre jusqu’à 15 cm de profondeur. Comptez en moyenne de 8 kg à 10 kg par m2.
Lissez ensuite votre sol et tassez-le. Il est prêt à recevoir les graines à semer qui se nourriront des nutriments essentiels à leurs croissances.

Dans le cas où vous voulez planter un arbre, vous devrez mélanger 20% de compost à votre terre dans le trou prévu pour accueillir votre plantation.

Vous souhaitez enrichir la terre de vos jardinières avec du compost ? Mélangez environ 40% de compost avec la terre de votre pot. S’il s’agit d’une plantation ancienne, incorporez entre 20% à 30% de compost avec votre terre.

Si vous avez un sol abîmé, l’anoblir avec du compost vous aide à le revitaliser, pour profiter ensuite d’un beau gazon et de belles plantations.

Étaler les compost comme paillis

Avant de répandre votre compost, votre sol doit être préparé. Vous devrez avoir extirpé les mauvaises herbes avec leurs racines.
Ensuite, vous pouvez déverser votre compost en une couche de 3 à 5 cm d’épaisseur autour de vos arbustes ou de vos légumes. Étalez votre compost et passez un coup de griffe pour le mélanger légèrement à votre sol.
Afin d’améliorer la qualité de votre terre, vous pourrez répandre entre 10 à 20 litres de compost par m2.
En entretien pour votre gazon, lorsque vous réalisez la scarification, vous pouvez ajouter entre 2 à 5 litres de compost par m2.
Pour conserver l’équilibre de votre sol, le compost se renouvelle en moyenne tous les 3 à 5 ans.

L’utilisation du compost peut s’effectuer tout au long de l’année. Préférez toutefois un compost mi-mûr pour l’automne et un compost mûr au printemps. Pour reconnaître la maturité de votre compost, vous pouvez l’évaluer à sa texture et à son odeur. S’il dégage une senteur de sous-bois et qu’il est grumeleux, alors votre compost est considéré comme mûr. Il est parfait en amendement de sol.
Un compost qui n’a pas fini sa décomposition, est plus adapté comme paillis.

Si vous avez besoin de conseils sur l’utilisation du compost, nos experts sont là pour vous accompagner dans les bons gestes à adopter.

Laisser un commentaire

Votre panier est vide.

x

Demander un devis